S’équiper pour le sketchnote

Alors, ça y est ! Vous avez envie de démarrer le sketchnote et vous vous demandez quel matériel choisir… Vous retrouverez quelques similitudes avec le matériel nécessaire au bullet journal.
Je vous conseille au départ de commencer avec papier et stylos. Tout d’abord parce que l’investissement sera raisonnable et puis lorsque vous utilisez vos mains, c’est votre cerveau qui interagit directement par l’intermédiaire de votre corps ! (cf l’étude de Christina Haas, professeur au département d’études sur l’écriture de l’université du Minnesota, et rédactrice en chef du journal Written Communication, qui a découvert, à la fin des années 1980, que les étudiants paraissaient mieux organiser ce qu’ils écrivaient s’ils utilisaient un stylo plutôt qu’un clavier).
Puis, plus tard, si vous le souhaitez, vous pourrez investir dans les outils numériques, qui ont leur intérêt, notamment pour retoucher vos sketchnotes ou les numériser.

Bon démarrons par le support papier…
Vous avez le choix : carnets, blocs avec feuilles détachables, votre bullet journal…. Il vous faudra vous poser quelques questions avant :

<👀> quel format souhaitez-vous ? A5 (facile à transporter), A4 (plus d’espace pour écrire et dessiner), A3 (grand format, moins pratique à transporter cependant)

<👀> quel type de reliure souhaitez-vous ? collée, spiralée… Et dans quel sens sera t-elle plus pratique pour vous ? Aurez-vous besoin d’extraire les feuilles pour les scanner ensuite ?

<👀> quel type de papier et quel grammage vous sera le plus adapté ? Tout cela va dépendre du type de matériel que vous allez utiliser : feutres à l’eau ou à l’alcool (ces derniers transperceront rapidement la feuille), aquarelle (si le papier n’est pas assez épais, la peinture peut traverser et va faire gondoler la feuille). Voudrez-vous utiliser le recto et le verso de chaque feuille ou seulement une face ? Tout cela déterminera le nombre de feuilles de votre carnet et leur grammage.

<👀> quelle épaisseur de couverture souhaitez-vous ? préférez-vous qu’elle soit souple et légère, pour un transport plus aisé ? ou bien avez-vous besoin d’une couverture rigide, cartonnée, qui vous servira de support pour sketchnoter en toutes circonstances (quand vous n’aurez pas de table pour prendre appui par exemple).

Je vous conseille évidemment de choisir des pages blanches ou ivoires, en tout cas non lignées (éventuellement avec des petits points gris pâles, comme dans les carnets de bullet journal, qui n’enferment pas votre liberté créative entre des traits 😉). Vous pourrez bien sûr vous amuser par la suite avec des papiers de couleur, noirs, kraft…

Personnellement, je choisis plus facilement un carnet relié que je peux pivoter à droite ou à gauche sans être gênée par une épaisse reliure sur le côté gauche (et oui.. je suis gauchère, enfin ambidextre à vrai dire) et reliure qui m’empêcherait d’utiliser une partie de la feuille arrivée à la fin du carnet.
Je tourne toujours mon carnet pour le placer en format paysage (c’est beaucoup plus ergonomique) et j’opte pour des papiers avec des grammages assez épais (entre 90 et 160g). Cela me permet d’utiliser l’aquarelle, quand j’en ai envie, différents feutres sans me préoccuper de l’envers de la feuille et je trouve aussi que la qualité du trait est bien meilleure que sur une feuille A4 basique.

Le fameux carnet Moleskine ! Celui qui est présenté est de format A5, paysage, avec un papier spécial aquarelle. Sa couverture est rigide. Le grammage est de 200g. Sa qualité est indéniable.

Toujours de chez Moleskine, un carnet spécial Art de format A5, avec une couverture rigide, les feuilles sont d’un grammage 165g. C’est une valeur sûre !

Ce carnet relié A4 peut être utilisé en format paysage aisément avec la spirale qui prendra sa place en haute de la feuille. Les 35 feuilles ne sont pas détachables. Elles ont un grammage de 150g, ce qui permet d’utiliser pas mal de matériel sans souci. Sa couverture est rigide.

Déjà en format paysage, les feuilles de ce carnet A4 sont épaisses (170g) et le carnet compte 48 feuilles. Il dispose d’une couverture rigide. Un excellent rapport qualité prix.

De format A5, paysage, ce carnet à la reliure rigide a 96 pages de feuilles épaisses (170g) permettant d’accueillir de multiples utilisations. Facile à transporter, il réunit des feuilles à 100 % recyclé et une couverture en fibres de bois.

Lot de 2 carnets de format A4 avec reliure et pages détachables. Leur grammage est de 100g. La couverture est rigide.

Tout simple, ce bloc de 50 feuilles A4 d’un grammage de 160g est composé de papier recyclé. Un bon rapport qualité prix.

Bloc relié de papier spécial aquarelle A4 d’un grammage 300g, comprenant 30 feuilles.

En mode classeur, ce carnet VEESUN vous permet de décharger et recharger de papier à votre guise. De format A4, il existe aussi en format A5. Le grammage des feuilles est de 100g. Vous pouvez acheter des recharges de papier et pourquoi pas les panacher avec du papier ligné ou pointillé. Evidemment, il s’agit de cuir artificiel de bonne qualité. Super idée pour vos cours, formations et vos voyages !

Papier de recharge blanc A4 pour le carnet VEESUN. Il existe en A5, et quadrillé, ligné et pointillé.
Le papier est un peu fin pour ajouter un fond aquarellé ou un stylo à l’alcool.

Et si on parlait crayons maintenant ?
L’idéal en sketchnote est d’éviter d’utiliser trop de couleurs, choisissez en 2 ou 3 par tableau. Peut-être même que vous adopterez certaines couleurs préférentiellement.
Pour ma part, j’aime tellement les couleurs que je choisis celles qui conviendront à un thème précis, une réunion sans avoir une préférence constante.
Evidemment, vous allez commencer avec certains feutres, certains outils et au fur et à mesure, vous allez en tester d’autres et vous ferez vos propres choix.
Je vous invite simplement à être vigilant.e au type d’encre que vous choisirez pour vérifier qu’elle ne va passe diluer avec l’encre de l’aquarelle ou d’un autre feutre par exemple.
Voici ce que je vous propose de réunir dans votre trousse de sketchnoteur :
✏ un crayon à papier (cela peut toujours être utile)
✏ une gomme
✏ un taille crayon
✏ une règle
✏ un crayon noir très fin (pour les petits détails)
✏ un crayon noir à pointe souple (pour les arrondis, la calligraphie…)
✏ un crayon noir à pointe large (pour écrire de gros titres, faire des encadrés…)
✏ des feutres à pointe dure ou souple selon votre goût
✏ des feutres aquarellables
✏ des marqueurs si vous oeuvrez sur un paper board
✏ des marqueurs velleda si vous oeuvrez sur un tableau effaçable
✏ facultatif : de la peinture, de l’aquarelle (selon vos envies).

Ces feutres à pointe souple sont très sympa pour l’écriture, le dessin, la calligraphie fine.

Ces mêmes feutres Pentel S520 Sign Pen à pointe souple en lot de 12 couleurs différentes.

Le feutre micron pigma vous permettra d’effectuer les traits les plus fins. A vous de choisir la couleur de l’encre (noir, rouge, bleu, sépia…) et la taille plus ou moins petite de la pointe.

Vous trouverez également le feutre micron pigma en assortiment de taille différente.

Côté couleur, ce pack de 30 feutres Stabilo dont 5 fluorescents pourront vous être très utiles. Ils sont de pointe moyenne. Vous pouvez, à votre choix aller vers les pointes fines.

Pour quelques euros de plus, vous aurez une trousse en plus. J’utilise beaucoup ce système de trousse que je peux déployer sur mes jambes quand, en conférence ou en réunion, il n’y a aucune table à disposition.

et si vous souhaitez une trousse personnalisée, optez pour une création Luna Kami
Vous pourrez choisir votre tissu !

Les feutres paper-mate de pointe moyenne sont également un très bon choix ! Voici un lot de 16 feutres.

Les feutres Sharpie sont des marqueurs permanents. De pointe fine, ils existent aussi en pointe ultrafine. Ils permettent de dessiner sur de multiples supports (papier, galets, plastique…).

Avant d’opter pour la grosse boîte de 48 feutres, j’ai commencé par ce pack de 12 feutres PITT de chez Faber-Castell. La pointe est souple, c’est très agréable pour rapidement ombrer les dessins, pour remplir vite une surface avec une couleur très lumineuse. Cela permet également de former de belles lettres. Une belle qualité d’encre résistante à la lumière et à l’eau.

Les fameux feutres Tombow dual brush avec une double pointe : souple et fine. Ils permettent de travailler la calligraphie et pas que 😉

Les feutres Ecoline de chez Talens sont aquarellables et ont de belles couleurs. Vous pouvez les acheter en pack ou à l’unité. Ils sont rechargeables avec de l’encre, ce qui est un argument écologique intéressant.

Pour pailleter, mettre de la lumière, un esprit de fête dans vos sketchnotes, des feutres pinceaux que l’on peut utiliser sur papier, verre, plastique, poterie, bois, céramique, roche, métal. Le feutre n’est pas indélébile, et la pointe longue peut mettre en valeur certains dessins.

En matière d’aquarelle, je ne peux que vous conseiller la marque Windsor et Newton. Les pigments sont de qualité. Vous trouverez des palettes de base comme ce kit ou des palettes plus complètes.

Un autre kit d’aquarelle Windsor et Newton avec une haute densité de pigments.

Dans la catégorie des marqueurs à alcool, la gamme des promarkers est excellente. A double pointe, fine et biseautée, vous pouvez les acheter à l’unité ou en pack.

Un pack de 12 feutres promarker double pointe aux couleurs vives.

Un pack de 12 feutres brush marker (feutres pinceaux à alcool) aux tons vibrants.

Et si vous mettiez de la couleur sur les tableaux blanc ?
voici un kit de 8 feutres effaçables velleda.

Pour convertir vos collègues, vos amis, vos enfants… un kit de 52 feutres de 12 couleurs différentes.

Et le numérique alors ?
Vous avez expérimenté le papier et vous vous sentez prêt.e pour vous lancer dans l’aventure numérique ? Je ne peux que vous conseiller de vous diriger vers l’IPAD et l’application procreate. C’est vraiment très efficace !
L’ipad pro est l’idéal évidemment, cependant vous pouvez acheter un iPad classique, l’essentiel est qu’il soit capable de gérer l’apple Pencil.
Evidemment, une tablette de type Android est tout aussi efficace, en utilisant d’autres applications de type sketchbook.

Et vous ? Qu’utilisez-vous ?
Ce qui est chouette, c’est de pouvoir partager et découvrir de nouveaux outils, alors j’ai hâte de vous lire 👌